Reçu ce matin dans ma boîte aux lettres, laissez-moi vous partager et méditer ce superbe extrait de L'évangile à coeur ouvert du Père Michel-Marie Zanotti-Zorkine...

 

"L'univers est un tout. Il réagit comme un seul homme à l'horloge de Dieu quand on la dérègle. Le mal commis s'en va d'échos en ricochets, traversant nature, bois, pierre, astres, poussières et corps vivants. Les particules d’énergie néfastes, à la fluidité saboteuse, s'enfoncent dans la face de la terre comme dans les cœurs et les tuent. Quelques âmes en réchappent: à la croix, le centurion et les femmes aux joues pleureuses ! Qu'il me soit permis d’ajouter sous le ciel bas du Golgotha que les catastrophes dites naturelles sont liées secrètement aux actions mauvaises des hommes. Les ondes négatives en résonance ont une étendue incommensurable. Un jour, on le prouvera. Les failles dans le sol, les trombes d'eau, et autres foudroiements se remuent, non sous le doigt de Dieu qui exècre toutes les formes de violence, mais par le désamour de plus en plus net entre l'esprit humain et la nature. En outre, nous éviterions bien des naufrages et combien de morts inutiles, si le cœur de l'homme ne quittait pas celui de Dieu, maître en respect. Tout se tient dans le créé. Pourquoi le violenter? Que l'armée et les femmes donnent l'exemple et sauvent la terre."

 

 

planet-1348079_960_720