rencontre-avec-web

 

1. Bonjour Guilhemine peux tu te présenter rapidement ? J'ai 38 ans , je suis mariée et nous avons 3 enfants de 10 ans et moins. Je suis marchand de biens à Bordeaux. 

 

2. Quand as tu entendu parler de géobiologie la première fois ? J'ai entendu parlé de géobiologie, la première fois, par mon mari qui avait rencontré professionnellement une personne travaillant à temps plein en milieu scolaire mais formée géobiologue et qui exerçait sur son temps de loisir.

J'avoue avoir été très sceptique de prime abord, après l'alerte aux ondes des antennes téléphoniques, des lignes à haute tension, à la mauvaise qualité de notre alimentation, cela mettait un prisme encore plus compliqué à gérer pour organiser notre quotidien. J'ai donc au début rejeté cette science.

 

3. Qu'est ce qui t'a conduit à faire appel à un géobiologue pour l'expertise de ta maison ? Nous avons agrandi notre maison d'une suite parentale (destinée donc à nous les parents), et dans le cadre de cet agrandissement, mon mari a demandé l'expertise en géobiologie de cette nouvelle partie de maison.

Il s'est avéré, que la chambre (si l'on regardait les plans) allait être bien compliquée à être habitée sereinement. En effet, elle était traversée par multiples cours d'eau et réseaux telluriques.

Je me suis évertuée à dormir dans cette chambre, tellement hermétique aux arguments qu'avançaient mon mari, et tellement heureuse de profiter enfin de cette nouvelle chambre. Les effets ne se sont pas faits attendre, mon mari a été aussitôt frappé d'insomnie, et moi-même me levait jusqu'à 4 fois par nuit pour aller aux toilettes. Une veine d'eau passait sur nos vessies et un réseau tellurique sur nos têtes.....

Tenant tellement à ma chambre, nous sommes allés jusqu'à dormir séparément pendant 1 mois, moi dans ma nouvelle chambre, entre insomnie et aller-retours aux toilettes, mon mari, dans notre ancienne chambre, où notre lit avait été bien repositionné.

Au bout d'un mois n'y tenant plus, je suis retournée, épuisée et déçue dans mon ancienne chambre, tout est alors rentré dans l'ordre en quelques jours !!!!!

Toujours d'après les plans, beaucoup de choses se sont expliqués, notre second, avait un mal fou à s'endormir (jusqu'à 1h pour s'endormir en se berçant en se tapant la tête) il se réveillait beaucoup, et faisait souvent pipi au lit..... Le jour où nous l'avions changé de place et de lit, tout s'était stoppé comme par magie. En voyant, a posteriori les plans (nous l'avions changé de place avant l'étude), il s'est avéré que son lit ne pouvait pas être plus mal placé cumulant réseaux telluriques et plusieurs veines d'eau !!!!!

Aujourd'hui il dort dans notre suite parentale, au bon endroit ! Et a un sommeil de plomb !

Tous nos lits sont décalés, et placés exactement d'après les plans, les sommeils n'ont jamais été aussi réparateurs.....

 

4. Qu'as tu appris par le biais de cette expertise et quelles traces écrites en as tu gardé ? Par le biais de cette expertise j'ai appris qu'une maison pouvait être néfaste pour notre santé (la nôtre est particulièrement traversée par les veines d'eau). Mais aussi que le rayonnement de la terre sur le corps était non négligeable, comme j'ai pu en juger d'après les plans, sur mon sommeil, celui de mon mari et ceux de mes enfants. J'ai gardé un plan détaillé de notre maison, un pour le RDC et un pour l'étage car les réseaux peuvent dévier quand on monte en hauteur. 

 

5. Quelles ont été les conclusions de cette expertise et quelles mesures concrètes avez vous prises dans votre habitat suite à cette expertise ? Suite à cette expertise nous avons repositionné les lits, repositionné les canapés et la table de la cuisine. Nous n'avions déjà pas de wifi chez nous et avons toujours fait attention aux portables (DAS faibles entre autres, et éloigné du corps autant que possible). Notre maison est très ventilée et lavée avec des produits de base bien connus maintenant (bicarbonate de soude, vinaigre blanc...). De même nous l'avions achetée éloignée de toute antenne relais.

 

 

6. As tu perçu une amélioration suite au passage du géobiologue ?la(les)quelles ? Une fois la maison repositionnée, les changements ont été très importants, tant au niveau de la qualité du sommeil que de l'endormissement, ou du repos en général.

Nous avons aussi compris a posteriori beaucoup des problèmes que nous avions eus (insomnies récurrentes, sommeil pertubé, fatigue chronique, nombreux allers-retours aux toilettes la nuit) ou que nos enfants avaient eus (énurésie secondaire, sommeil haché, réveil très matinal, et endormissement long et fastidieux)

 

7. Dans quelles circonstances conseillerais-tu à tes proches et connaissances de faire cette expertise géobiologique ? Je conseillerais à mes proches de le faire pour toute construction de maison, pour toute nouvelle installation, pour toute maison déjà habitée, et je le recommande systématiquement quand des pathologies apparaissent.

 

8. Pourquoi, selon toi, la géobiologie est -elle la grande oubliée du monde médical ?  Je ne le sais absolument pas, j'imagine que les populations actuelles sont trop éloignées 'de la terre' pour tout un tas de raison, entre autres parce que les lois économiques et urbanistiques ont pris le pas sur toute considération concernant l'habitat, hors dans les endroits plus ruraux, il est loin d'être incongru de faire appel à un sourcier pour construire une maison (ce qui représente déjà un pan de la géobiologie).

 

 

9. Si tu devais déménager demain, ferais tu confiance à nouveau à un géobiologue pour l''agencement de tes zones de repos (lit, bureau etc...) et pourquoi ? C'est surtout la première chose que je ferais avant d'entamer toute acte d’achat ou de location, m'assurer de la viabilité du terrain et de l'accueil que nos corps y recevraient.

 

Un dernier mot ? 

Je regrette de ne l'avoir connu plus tôt ! C'est une science complète qui doit gagner ses lettres de noblesse. Un jour, un médecin de campagne me disait : on peut tracer des lignes dans les villages avec les personnes atteintes de cancer ..... je pense qu'on peut le faire aussi à la verticale dans les maisons !

 

Merci à toi, Guilhemine pour ton témoignage!