Parmi toutes les sources de pollution électromagnétique, certaines sont systématiquement présentes dans nos habitats. Incontournable, la téléphonie mobile doit faire l'objet d’une attention toute particulière pour permettre une utilisation quotidienne hors rayonnements.

 

Comment éviter d'être pollué par son mobile?

 

L'utilisation abusive du mobile augmente de 240% le risque de tumeur au cerveau, telle est la conclusion d'une étude menée par l’Institut National Suédois du travail sur une population faisant une utilisation abusive du mobile. Sur 2 200 individus, 905 étaient atteints d'une tumeur maligne au cerveau.

En parallèle de cela, des études internationales attestent de l’innocuité à cours terme des téléphones mobiles alors que de nombreux utilisateurs se plaignent de maux de tête et divers autres troubles.

telephone

La dangerosité suspectée d'un téléphone mobile sera principalement fonction :

  • des rayonnements de celui-ci

  • de la durée d'utilisation quotidienne

  • de la durée des conversations téléphoniques

  • de l'endroit précis où se déroule l'appel

  • du modèle de mobile utilisé

  • de la façon dont le mobile est tenu près de la tête

  • de la sensibilité de l'utilisateur.

 

Quand l'utilisateur applique directement le téléphone mobile contre son oreille, 48% à 68% de la puissance est absorbée par la tête et les mains. Ces rayonnements non ionisants traversent les tissus vivants et les échauffent. Lors de la réception d'un appel, quand l'appareil est porté à la ceinture, il rayonne sur les glandes génitales de l'homme ou le fœtus de la femme. Placé dans une poche sur la poitrine, il rayonne sur le cœur.

 

Certains utilisateurs sont plus sensibles que d'autres et notamment les porteurs de prothèses implantive active ( stimulateur cardiaque...) , les femmes enceintes ainsi que les enfants.

En effet, la boîte crânienne d'un enfant étant plus petite que celle d'un adulte, l’énergie rayonnée est susceptible

absorption onde cerveau d’atteindre des zones plus sensibles. Ils sont également plus fragiles car leur système nerveux est toujours en développement.

Le cerveau d'un enfant absorbe jusqu’à 50% de rayonnements de plus que celui

d'un adulte. Il est alors très important de ne pas exposer nos enfants trop jeunes (moins de 15 ans)  à ces rayonnements qui pénètrent profondément dans le cerveau.

 

Un mobile rayonne un champ électromagnétique d'une fréquence voisine de celle des fours à micro ondes (gamme des hyperfréquences). La comparaison s’arrête là puisque les ondes du four sont volontairement contenues dans une boîte étanche à des fins d’échauffement des molécules d'eau par frottement. Toutefois, on sait qu’environ 50% de l’Énergie rayonnée par le téléphone est absorbée par la boite crânienne, créant un processus d'échauffement. La température de la partie du cerveau exposée augmente de 0,6 degré après seulement 20 min de conversation.

 

Les effets redoutés dont il est souvent question

 

L'effet thermique; les hyperfréquences des mobiles échauffent la partie du corps exposée jusqu'à 10 cm de profondeur car les tissus absorbent l’énergie rayonnée. L'effet thermique est principalement craint pour les méninges, le nerf optique et l'hypothalamus.

On pourra rencontrer aussi d'autres effets non thermiques indésirables comme des éruptions cutanées, sensations d'échauffement, picotements sur le visage, fatigue anormale, acouphènes, troubles du sommeil etc...

 

Quelles sont les précautions simples à prendre pour éviter d’être pollué par son mobile ?

 

  • Regarder le DAS (débit d’absorption spécifique) qui s'exprime en W/kg de tissus, c'est la quantité de chaleur absorbée par kg de tissu humain. Tous les modèles commercialisés doivent avoir un DAS inférieur ou égal à 2W/kg pour une utilisation à l'oreille. Tout acheteur aura intérêt à à choisir le mobile dont le DAS sera le plus faible.

  • Porter le mobile à l'écart des organes et éviter de garder continuellement le mobile sur soi car lorsqu'il est en veille le mobile rayonne à forte intensité toutes les 4 à 5 minutes pour garder le contact avec l'antenne relais la plus proche. Il faudra toujours veiller à éteindre son mobile avant de dormir.

  • Le mobile ne doit pas être utilisé dans une zone où la réception est mauvaise car pour assurer la communication, il élève automatiquement la puissance d'émission et augmente ainsi les rayonnements. Il faudra alors toujours téléphoner depuis des 

    oreilletteslieux de bonne réception avec un maximum de barres et éviter les endroits fermés (parkings souterrains, couloirs de métro) où l'écran n'affiche qu'une ou deux barres.
  • Utiliser une oreillette; en raison de l’éloignement du téléphone avec la tête, l'utilisateur d'une oreillette réduit les rayonnements perçus de 90 à 99%. C'est la meilleure solution pour téléphoner sans problème. Le choix se portera sur une oreillette filaire, car les modèles sans fil fonctionnent en hyper fréquences. Il faudra éloigner suffisamment le mobile du corps pour diminuer les rayonnements sur l’utilisateur.

  • Lors de conversations, éviter de se déplacer surtout en train ou en voiture, le mobile se met continuellement en pleine puissance pour rechercher les antennes successives afin d'assurer la stabilité de la réception.

 

 

En ce qui concerne les nouveaux téléphones sans fils, il faut savoir que la base active rayonne en permanence un champ électromagnétique d'hyperfréquences (entre 1,88 et 1,9 GHz), celui-ci sera particulièrement intense jusqu'à environ 3 ou 4 m de la base. Il sera donc plus prudent de ne pas installer la base dans une chambre ou pièce à vivre de façon à éviter d'être continuellement exposé aux fréquences.