Aujourd'hui, je vous invite à vous pencher sur les travaux du Professeur Allemand Robert ENDRÖS et de son assistant Karl-Ernst Lotz. Le Professeur ENDRÖS a en effet pu démontrer scientifiquement que l’organisme humain réagit à différents niveaux lorsqu’il est exposé à divers rayonnements.

Ses travaux sont traduits dans un livre intitulé «  Le rayonnement de la terre et son influence sur la vie » (ed: Randin  au signal 1996)

RayonnementTelluriqueIl va démontrer que les processus vitaux règnent à la surface de la terre sous l'action de son propre rayonnement et du champ de radiation cosmique. Au regard de la physique quantique et de la méthode de rayonnement des micro-ondes, ils caractérisent les perturbations de champ dues à des cours d'eau souterrains, à des failles géologiques et à la structure de réseau de rayonnement émis par le sol.

La détection d'une eau souterraine
en mouvement se caractérise par les mesures suivantes :

-Baisse du champ magnétique terrestre

-Augmentation du rayonnement gamma

Ces mesures définissent une zone d'influence plus large que le simple courant d'eau.


Les intensités des phénomènes électriques et magnétiques qui se manifestent à la surface du sol sont en grande partie proportionnelles à la vitesse de l'eau en mouvement dans le sol. Ceci met en évidence la diélectricité de l'eau contenue dans tout sol naturel qui influence le rayonnement de micro-ondes dans la zone perturbée par le cours d'eau souterrain.



Le système hormonal; particulièrement exposé à l'influence de cette variabilité

Les veines d’eau souterraines sont nocives pour l’homme, elles provoquent généralement, beaucoup de fatigue, un manque de récupération, et perturbent profondément le sommeil si l’on dort à l’aplomb d’un tel rayonnement. Le passage de l’eau développe un courant magnétique qui absorbe l’énergie du vivant à l’aplomb de la veine.

Placée au dessus d'un cours d'eau souterrain, l'intensité des émissions des hyperfréquences de la glande thyroïde triple, de même que celle des glandes surrénales.  A l'inverse l'intensité des émissions provenant de l'ensemble des autres glandes endocrines s'effondre (épiphyse, hypophyse, thymus, ovaire, testicule ou pancréas). 

 

Spectre intensité des glandes sur cours eau

Spectre d'intensité des glandes en zone neutre

 

 

On observe alors une corrélation entre le fonctionnement endocrinien et donc la production hormonale avec la proximité d'un cours d’eau souterrain.

Selon le scientifique R. ENDRÖS: 

" La dégénérescence cellulaire apparaissant lors du cancer s’avère comme

le résultat d'une perturbation électromagnétique".

Une perturbation électromagnétique, même faible, à partir du moment où elle est répétée fragilise l'organisme à l'endroit précis où elle l'atteint. Elle constitue donc un co-facteur de maladie.  

Source : Livre « Le Rayonnement de la terre et son Influence sur le vie » de Robert ENDRÖS

Ces variations démontrent la capacité d'adaptation de l'organisme humain à des situations différentes en l'occurrence un dérèglement du système endocrinien qui est considéré comme un ensemble de pilotage de notre immunité et de notre système neurovégétatif.

Voici la conclusion du professeur allemand Robert ENDRÖS:

Le passage d’une zone neutre à une zone perturbée stimule la thyroïde et les glandes surrénales,
et déprime l’activité de  l’épiphyse, du thymus(responsable de l’immunité) et surtout des glandes génitales.

 

Sensibilité et vulnérabilité

Ces maladies chroniques ou ponctuelles sont très variées. Pour toute personne dormant sur cours d'eau les effets ne seront pas les mêmes. Mais il ne faut pas confondre sensibilité et vulnérabilité. Chez certaines personnes, dormir sur un cours d'eau n’entraînera aucun désagrément visible ou sensible, mais ce n'est pas pour autant que l'organisme ne percevra pas ce rayonnement au niveau cellulaire. Nous pouvons comparer cela avec l'effet d'une radio; nous ne ressentons rien lorsque nous la passons mais il ne faudrait pas pour autant en passer tous les jours.  

Il pourrait s'avérer important alors de prendre en compte, dans  les pathologies liées par exemple à un dérèglement de la thyroïde, l'endroit où se repose le patient afin de s'assurer qu'il dorme en zone neutre pour que le traitement administré soit le plus efficace possible et que la thyroïde ne soit pas en hyperactivité lorsque le patient est au repos. Plus généralement, ceci pourrait ête valable pour tout déséquilibre de notre système endocrinien. La différence de potentiel électrique générée par l'eau frottant sur les rives provoquera dans certains cas une hyper activité de certaines glandes et une hypoactivité pour d'autres mais le résultat sera le même car il provoquera par conséquence une fatigue chez la personne concernée.